Troubles du sommeil

En France, environ une personne sur trois est concernée par les troubles du sommeil. Selon l’Inserm, on définit le sommeil comme une baisse de l’état de conscience séparant deux périodes d’éveil caractérisées par une perte de la vigilance, une diminution du tonus musculaire et une conservation partielle de la perception sensitive. 

Si le rôle du sommeil est encore mal connu, on sait que celui-ci intervient dans la mise en place de la mémoire à long terme, favorise l’apprentissage et l’immunité mais permet aussi aux enfants et adolescents de grandir : l’hormone de croissance étant principalement produite la nuit. 

Les troubles du sommeil puisent leur source dans différentes problématiques telles que le stress, les contrariétés ou des mauvaises habitudes avant ou au moment du coucher telles qu’une alimentation trop riche ou l’utilisation des écrans, etc. Pour les enfants, le moment du coucher peut également réveiller certaines angoisses comme la peur du noir, des monstres ou de l’abandon. 

Ces troubles se caractérisent par des insomnies, des difficultés d’endormissement, des réveils nocturnes ou du somnambulisme empêchant d’accéder à un sommeil réparateur. Le moment du coucher peut alors devenir source d’appréhension et être synonyme d’angoisses, de tensions et de frustrations.

Les troubles du sommeil peuvent perturber l’équilibre du corps et de l’esprit mais aussi avoir des conséquences sur la santé telles que la fatigue, des problèmes cardiovasculaires, de l’hypertension artérielle, la baisse du système immunitaire, la prise de poids, la baisse de la concentration, les troubles de l’humeur et favorisent la dépression.

La Sophrologie et ses outils peuvent améliorer la qualité du sommeil et permettre de retrouver un rythme entre veille et sommeil plus harmonieux. D’une part, la méthode sophrologique nous apprend à mieux nous connaître et à comprendre comment nous fonctionnons et quels sont nos besoins en devenant plus à l’écoute de notre corps.

A travers des exercices de respiration, de relâchement musculaire et de visualisation, nous allons également favoriser la détente du corps et de l’esprit, apaiser les émotions et le mental ainsi que lâcher-prise face à l’endormissement. 

On pourra également mettre en place une sorte de rituel ou de routine pour se réapproprier le moment du coucher et en faire davantage un moment pour soi propice à la détente, au relâchement et au bien-être.

La Sophrologie est une méthode complémentaire qui ne remplace pas un suivit ou un traitement médical.